Vous consultez actuellement la rubrique "Archives" du site. Pour revenir au site actif : cliquez ici.

FEMMES D'AUJOURD'HUI

Engagement, Responsabilité, Identité et Authenticité
Date : du 3 au 10 mars 2012 - Lieu : Guadeloupe

Les Conférences Débat

Les Tables Rondes

Dîner-Débat-Musique

Conférence-Dédicace avec l'écrivain Anniel HATTON

 

Les Conférences Débat

Patricia BRAFLAN-TROBO

Guadeloupéenne. Publie son premier ouvrage chez l'Harmattan : Conflits sociaux en Guadeloupe. Histoire, identité et culture dans les grèves en Guadeloupe (2007). Puis un second ouvrage qui traite du management : Société post-esclavagiste et management endogène. Le cas de la Guadeloupe, est sorti en mars 2009 aux éditions l'Harmattan. Elle entreprend ensuite d'étudier le rôle et le contenu des représentations sociales et mentales, des stéréotypes et des préjugés ainsi que leur intégration et leur diffusion dans une société post-esclavagiste comme celle de la Guadeloupe. Prenant en compte l'importance de la problématique de la couleur de la peau dans les relations managériales, elle sort en 2011 un troisième ouvrage intitulé : Couleur de peau, stigmates et stéréotypes. La légende des crabes à l'épreuve du management aux Editions Nestor (2011).

CONFÉRENCES

Être femme aux Antilles : quels enjeux pour quelle réalité ?
Lundi 5 mars 2012 à 18h30 - Salle Espace Régional du Raizet, Abymes

Être femme dans la société antillaise moderne, quelle soit guadeloupéenne ou autre, recouvre un certain nombre d'enjeux qui mettent en évidence la difficulté à être dans la modernité tout en demeurant les piliers que sont traditionnellement les femmes dans ces sociétés. Comment faire la part des choses ? Comment être une femme active, épanouie tout en demeurant le potomitan tel que toute société en cherche dans les femmes ? Des questions sur lesquelles il est nécessaire de se pencher.

Partenariat et parité homme - femme dans la modernité d'aujourd'hui
Mardi 6 mars 2012 à 18h30 - Médiathèque du Lamentin

La prise en compte de l'altérité féminine est une reconnaissance normale de la part d'humanité que représentent les femmes en général et chacune d'elles en particulier. Comment cette altérité s'exprime dans la relation homme-femme moderne en Guadeloupe, c'est le débat qu'ouvre cette intervention.

 

Marie-Carmen DIDIER

Marie Carmen vit à Rennes en Bretagne. Elle est mariée et maman de trois grands enfants. Juriste de formation, elle travaille depuis plus de 30 ans comme permanente au sein d'une association protestante.
Elle a œuvré pendant de nombreuses années comme aumônière protestante parmi les étudiants en France. Aujourd'hui, elle organise et anime des rencontres pour les femmes et les couples. Bibliste et conférencière, elle est fortement appréciée comme oratrice dans différents pays d'Europe et aux Etats-Unis.

CONFÉRENCE

Femme du XXIe siècle. Concilier ses valeurs, son idéal et ses ambitions…
un mythe ou une réalité ?

Mercredi 7 mars 2012 à 18h00 - Salle Espace Régional du Raizet, Abymes

Comment jongler avec succès entre différents domaines de responsabilité et s'épanouir ? Un texte magnifique écrit au temps du roi Salomon, par le roi Lémuel, un sage de l'Antiquité, nous présente le portrait d'une femme vaillante qui semble avoir trouvé cet équilibre en construisant sa vie autour de convictions, valeurs et priorités. Pleine de dynamisme, de force intérieure et de créativité, qui ne voudrait pas lui ressembler ? Pour cela, le poème du roi Lémuel nous ouvre des pistes de réflexions pertinentes et actuelles.

 

Christiane GASPARD-MÉRIDE

71 ans, mère et grand-mère. Appartenance au monde associatif depuis plus de 60 ans.
Membre fondateur du CIDF Guadeloupe, membre de bon nombre d'associations, actuellement présidente de FORCES (Fédération féminine d'Organisation et de Revalorisation Culturelle Economique et Sociale) et pilote du REAAP (Réseau d'Ecoute, d'Appui et d'Accompagnement des Parents) de Guadeloupe.
Adepte de l'égalité des chances entre hommes et femmes ; animée d'un profond amour pour la Guadeloupe et les Guadeloupéens.

CONFÉRENCE

Femme de Guadeloupe, une identité, Potomitan d’hier, d’aujourd’hui et de demain ?
Dimanche 4 mars 2012 à 17h30 - Salle Espace Régional du Raizet, Abymes

Cette interrogation est la résurgence d'un long processus historique. Elle nous permet d’interroger ce concept qui a pendant longtemps servi (et qui continue de servir) à définir la femme guadeloupéenne à l'aube d'une société post-esclavagiste. Elle se donne pour mission d’interpeller et d'inciter les femmes à s'engager dans leur propre devenir et celui de leur territoire.

 

Anniel HATTON

Française, elle a publié son premier livre, Les Combattantes de la Liberté aux Editions Oeuvres (2009). Conférencière et écrivaine, elle travaille actuellement comme aumônière de l'aéroport Roissy Charles de Gaulle. Passionnée par l'histoire des Etats-Unis et particulièrement, par l'histoire des Eglises afro-américaines, elle s'intéresse depuis toujours au mouvement des droits civiques et à l'oeuvre accomplie par Martin Luther King. Le travail effectué par les femmes dans ce même mouvement, a été pour elle un exemple qui lui a permis de tenir bon dans l'adversité.

CONFÉRENCES

Grandir en Humanité avec Rosa Parks.
La femme qui s'est assise pour que d'autres puissent vivre debout !

Mardi 6 mars 2012 à 18h30 - Médiathèque du Lamentin

"On a toujours dit que je n'avais pas laissé mon siège (à un Blanc) parce que j'étais fatiguée... Non, j'étais seulement fatiguée de devoir toujours m'incliner..." Rosa Parks

Comment transposer l'exemple de Rosa Park dans un monde dominé par les hommes et transmettre cette fierté aux générations futures ? Avec Anniel Hatton faisons connaissance avec cette femme noire, combattante de la liberté, figure emblématique de la lutte contre la ségrégation aux Etats-Unis dans les années 60, et qui par sa foi en Dieu et son courage a influencé le cours de l'histoire américaine pour un meilleur vivre ensemble.

Les femmes invisibles au temps de Martin Luther King.
Vendredi 9 mars 2012 à 18h30 - Médiathèque du Lamentin

Anniel HATTON retracera le destin de quelques femmes afro-américaines qui par leur obstination pacifique ont combattu les inégalités raciales aux Etats-Unis. Souvent reléguées à l'arrière-plan médiatique, elles étaient pourtant à l'avant-garde d'un mouvement qui a changé la face de l'Amérique.

L'élection de Barack Obama à la présidence des États-Unis, c'est aussi la victoire de celles qui, avec Martin Luther King, ont affronté l'oppression et le racisme, avec leur soif de liberté et de justice pour seule arme. Courageuses et visionnaires, jeunes ou moins jeunes, éduquées ou non, elles ne cherchaient pas le martyre, mais préparaient l'avenir. Le leur et le nôtre.

 

Soula ISCH

Diplômée de l'Institut Biblique Européen, Soula ISCH conférencière de renommée internationale est d'origine grecque. Elle vit depuis de nombreuses années à Montréal, mais parcourt le monde (l'Amérique, l'Europe, l'Afrique) avec un message d'espérance ancré dans sa foi en Christ. C'est une bibliste et conférencière remarquable qui parle couramment trois langues : anglais, français et grec. Elle est à l'origine du lancement du projet humanitaire "Dorcas" qu'elle dirige depuis 2006 et dont la mission est de venir en aide aux veuves du Burkina Faso, du Niger et du Bénin.

CONFÉRENCES

La valeur de la femme, son impact dans la Bible
Dimanche 4 mars 2012 à 17h - Salle Espace Régional du Raizet, Abymes

L'être humain a besoin de savoir qu'il a de la valeur. Bien souvent celle-ci vient de notre arrière-plan socioculturel, d e notre éducation et de notre environnement. La valeur qu'on se donne peut devenir soit un guide qui nous stimule soit une tare qui freine notre évolution. La Bible est une source d'inspiration non seulement pour trouver notre vraie valeur mais aussi pour avoir un impact sur les autres. Dans l'histoire profane, nous avons aussi maints exemples de femmes qui ont mis leur potentiel au service de fins altruistes.

La valeur de la femme et son impact dans la société
Vendredi 9 mars 2012 à 18h30 - Médiathèque du Lamentin

 

La résilience au quotidien : oser se relever et repartir !
Lundi 5 mars 2012 à 18h30 - Salle Espace Régional du Raizet, Abymes

L'important est d'oser se relever et repartir comme dit le proverbe créole : On fanm sé on chatengn, on nonm sé fouyapen (" Toute femme est comme une châtaigne, tout homme comme un fruit-à-pain "). Autrement dit, la femme se relève de ses chutes comme la châtaigne tombée à terre pousse, l'homme ne s'en relève pas comme le fruit-à-pain tombé qui pourrit. Oui, la " Femme (guadeloupéenne) tombée n'a jamais désespéré."

En se résiliant et en acceptant la vie comme elle nous est donnée, on trouve la force de surmonter les obstacles et de poursuivre notre route. Ainsi la vie devient beaucoup plus belle que ce que l'on a pensé lorsqu'on était jeune, parce qu'elle est plus exigeante.

 

Ruth LABETH

Diplômée de la faculté de musicologie de Strasbourg et de la faculté de théologie de Toronto, elle a développé l'essentiel de ses activités professionnelles entre la France métropolitaine (professeur de musique en collège, bibliothécaire en milieu universitaire), la Martinique (assistante pastorale) et le Canada (chargée de cours d'hébreu biblique, d'exégèse et de musique d'église). Elle est présentement doctorante à la faculté de théologie Jean Calvin (Aix-en-Provence), et étudiante visiteur à la faculté de théologie de l'Université de Montréal. Son sujet de recherche porte sur la contextualisation de la musique liturgique en milieu créole. À plusieurs reprises, elle fut invitée comme oratrice lors de séminaires de femmes en Guadeloupe et en Martinique.

CONFÉRENCES

La religion chrétienne à l'épreuve de la culture créole
Dimanche 4 mars 2012 à 17h30 - Salle Espace Régional du Raizet, Abymes

En devenant chrétien quelle relation l'Antillais entretient-il avec sa culture traditionnelle ? Une des grandes questions qui se posent pour les croyants de ces régions est de savoir comment concilier religion, histoire et culture. Trois options se présentent :

  • Se placer en opposition directe avec sa culture ;
  • Concilier coûte que coûte les deux ;
  • Les faire dialoguer de façon intelligente et avec discernement.

Nous avons choisi le thème de la blessure chez la femme antillaise, pour nous interroger sur la pertinence du christianisme à répondre à cette spécificité de la culture créole.

La mission de la femme. Libérée...oui, mais pour quoi ?
Vendredi 9 mars 2012 à 18h30 - Médiathèque du Lamentin

Libérée de l'exploitation, de la discrimination, de l'image objet, des servitudes en tous genres: " Libre de quoi ? C'est clair ", écrit Claire Evans-Weiss, militante féministe, " Mais libre pour quoi, cela l'est moins ". Nous appuyant sur les écrits du psychologue Paul Tournier (La mission de la femme), et de la théologienne France Quéré (La femme avenir), nous proposerons, pour la femme des Antilles et d'ailleurs, une mission historique et universelle, liée à la vision biblique : " apporter ce qui manque à la société pour lui redonner une âme ".

 

Eliane SEMPAIRE-ETIENNE

Professeur d'histoire et de géographie à la retraite, Eliane Sempaire-Etienne est actuellement chercheur en histoire politique contemporaine.
Elle s'est faite une spécialité de l'étude de la vie politique en Guadeloupe, dans la seconde moitié du XXè siècle. Elle a publié de nombreux articles sur l'histoire des femmes, parus notamment dans l'Historial Antillais et plusieurs encyclopédies de la femme antillaise et en 1999, dans 50 ans d'élections à Sainte-Anne (Guadeloupe) 1934-1984 aux Éditions Jasor.

CONFÉRENCE

Gerty Archimède, Une femme de combats
Mardi 6 mars 2012 à 18h30 - Médiathèque du Lamentin

Gerty Archimède, appelée Fleur et perle de Guadeloupe, selon Lucie Julia, est née dans une famille de militants. Son père, Sainte-Croix Archimède, fut maire de Morne-à-l'eau. Par ailleurs, elle fut la condisciple de l'homme politique guadeloupéen Rosan Girard.

Ses études de droit achevées, à la Martinique, elle effectue un séjour d'une année à Paris de 1938 à 1939, pour parfaire sa formation et réaliser un stage dans un grand cabinet d'avocats.

Revenue en Guadeloupe à la fin des années 30, elle se lance dans le militantisme politique et social. Son objectif principal : donner l'exemple et aider les Guadeloupéennes à se libérer. À juste titre, elle est considérée comme la pionnière de l'émancipation féminine.

 

Béatrice SORRENTE

Béatrice Sorrente est ingénieur en optique dans le domaine de la recherche aérospatiale. Elle s'implique dans la défense des intérêts des salariés de son établissement en devenant déléguée syndicale en 2007. Elle anime dans son église un groupe qui a pour objectif de favoriser le développement de micro-projets de chrétiens en Côte d'Ivoire et en Haïti..

CONFÉRENCE

Le statut de la femme et l'image de Dieu (Imago Dei) dans la pensée judéo-chrétienne.
Lundi 5 mars 2012 à 18h30 - Salle Espace Régional du Raizet, Abymes

A la lumière du texte sacré judéo-chrétien nous partirons à la découverte de la valeur de la femme aux yeux de Dieu, indépendamment de son statut social, économique, culturel ou ethnique. La Chute avec son arsenal de défaillances a profondément affecté la dignité de la femme et même la Création comme nous pouvons le mesurer aujourd'hui au travers des problèmes moraux, sociétaux et économiques qui secouent le Tout-Monde d'Edouard GLISSANT : tyrannie des hommes, violence conjugale, inégalité professionnelle, pollution, crise économique, etc. L'espérance est là, apportée par le christianisme : un message à la fois de restauration de la dignité de la femme de guérison de ses blessures. Aussi, le message chrétien l'invite à renouveler sa vocation culturelle (Genèse 2, 15, Psaume 8) et à participer au mandat de libération pour toute la création (Esaïe 58, 6-7).

 

Les Tables Rondes

"Femmes créoles du XXe siècle : réussir sa vie de femme ou la subir ?"

Depuis l’émergence de l’habitation-plantation, la Société créole accorde une place prépondérante à la femme. Ne dit-on pas même qu’elle est le POTOMITAN, c’est-à-dire la poutre maîtresse du foyer voire celle de la société.

Nobles compliments ou enfermement dans un carcan ? Que recouvre cette réalité ? La femme antillaise est elle véritablement actrice de sa vie ou la lui impose-t-on quand elle la réussit ? Socialement est-ce au détriment d’une partie de sa féminité ? Est-ce au détriment de sa famille qui, parfois, se déconstruit en même temps ? Déterminisme sociologique ou identité choisie ? Quand elle rencontre ces catégories socio-culturelles, est-ce une fatalité ou un malheureux destin qui se répète ?

Une table-Ronde animée par Christiane GASPARD-MERIDE, Hélène MARIE-ANGELIQUE, George TARER, Jocelyne FANHAN, Véronique QUELLERY-SELBONNE, Chantal GIMARD, Katty LASCARI. avec pour modératrice Elie-Anne GAVEAU.

Soirée d'ouverture - Samedi 3 mars 2012 à 17h00
Médiathèque du Lamentin

 

Entreprendre au féminin dans la Guadeloupe du XXIe siècle : un défi ou une réalité ?

Que signifie "Entreprendre", quand on est une femme dans un monde machiste ? Comment vivre ce choix professionnel ? Comment donc être reconnue comme "patron", quand le terme porte la connotation mâle ? Autrement dit, comment ne pas être blessée ou malmenée par un monde culturellement et historiquement frappé du sceau machiste ? En définitive, comment allier réussite de la carrière et sa féminité ?

Des axes de réflexion qui dépassent la singularité insulaire et qui ouvrent sur l’universalité de la thématique.

Table-ronde animée par Marika MAKELA, Mauricia RANGASSAMY, Nadia PATER, Maxe CUSTOS, Michelle BERNIAC, Andrée LAKHIA.
Modératrice Joceline LAURENT.

Mercredi 7 mars 2012 à 18h00
Salle Espace Régional du Raizet, Abymes

Dîner-Débat-Musique

Respè pou yo : Regards croisés sur la violente faite aux femmes

" Le mal inhérent à la violence contre la femme en particulier ou l'homme en général, est qu'il nie ou détruit la dignité d'hommes et de femmes créés à l'image de Dieu " (Genèse 1, 26-27 ; 9, 6).

Pendant longtemps notre société a détourné le regard de cette réalité de la violence à l'encontre des femmes.

Mais la brutalité des faits à nouveau soulignée par le rapport du " X Congres des élus régionaux et départementaux " de la Guadeloupe qui recensait plus de 1 000 femmes victimes en 2010, sur 2 577 faits de violence nous fait obligation d'interpeller la société guadeloupéenne dans son ensemble.

Aujourd'hui, l'heure n'est plus au silence, ni même à la simple dénonciation de cette barbarie à visage masculin.

Il s'agit ici et maintenant de proposer une approche pluridisciplinaire à travers les regards croisés d'un psychologue, d'une juriste, d'une théologienne, etc. afin d'identifier les origines de cette violence de proposer des pistes de réflexions et de solutions, de l'endiguer à défaut de l'enrayer.

Animé par Christiane GASPARD-MERIDE, Hélène MARIE-ANGELIQUE, Chantal GIMARD, Yasmine ZOU, Anniel HATTON, Soula ISCH et Ruth LABETH.
Modératrice Jeannine ROBINET.

Les talentueuses chanteuses Roseline Cyrille (Mezzo-Soprano, diplômée du Conservatoire National Supérieur), et Joëlle Banis, ainsi que le pianiste Harry Bernard nous interpelleront poétiquement au cours de cette soirée exceptionnelle au sujet de la dignité de la femme.

Samedi 10 mars 2012 à 19h
Salle Royal Riviera - Gosier


Réservez vos billets !

La vente des ticket se fera dans les librairies suivantes :

  • Librairie Générale JASOR - 46 rue Schoelcher
    97110 Pointe à Pitre - 05 90 82 17 70
  • Librairie Chrétienne CLC - 3 rue du Général Rhuillier
    97110 Pointe à Pitre - 05 90 82 92 58

 

Conférence-Dédicace avec l'écrivain Anniel HATTON

 

Découvrez l'ouvrage d'Anniel HATTON : Les combattantes de la liberté"